Historia de aves y gatos, livres bilingues pour enfants

Florencia et Isabelle.

Florencia et Isabelle.

Comment es-tu arrivée en Argentine?
J’ai découvert l’Argentine au cours d’un Tour du Monde en 2009. J’ai passé 6 semaines à sillonner le pays… et j’en suis tombée littéralement amoureuse ! Deux ans plus tard, en 2011, j’ai donc décidé d’y retourner pour m’y installer. Depuis, je vis et travaille à Buenos Aires.

 

Comment s’est passée ton installation?
Bien sûr, s’installer dans un pays pour y vivre n’a rien à voir avec l’expérience du touriste de passage. J’ai découvert certains aspects qui ont pu m’agacer dans la vie quotidienne…je râle souvent… «¡Qué quilombo! », les Français sont des râleurs nés ! Les trottoirs de la ville me font beaucoup suer, la réalisation de certains « trámites » aussi, et l’absence d’organisation autant dans la vie sociale que professionnelle continue de m’irriter un peu… sans doute à cause de ma culture un peu germanique. À l’inverse (toute médaille a son revers), j’aime la spontanéité argentine, la chaleur et la simplicité des contacts humains, la vibrante nuit porteña, la vie culturelle à 100 à l’heure, c’est ce qui m’avait justement emballée lors de mon tour du monde. Et je suis toujours saisie par l’engagement politique, la capacité de mobilisation, en particulier chez les jeunes.

Enfin, comme jeune maman, je dois dire que j’apprécié énormément le respect et la solidarité à l’égard des mères (ou futures mères) et de leurs bambins !

"Historia de Aves y Gatos".

“Historia de Aves y Gatos”.

 

Comment vous êtes-vous rencontrées avec Florencia? Comment a surgi l’idée de livres bilingues?
J’ai rencontré Florencia à l’époque de mon tour du monde ; nous dormions dans la même auberge de jeunesse à Cordoba et nous avons fait une excursion épique au Cerro Colorado. Cela a créé des liens forts ! Quand je suis venue m’installer en Argentine, nous avons commencé à parler d’un projet éditorial commun. De mon côté, j’avais déjà écrit des livres pour enfants (mais réservé à mon entourage) et Flor avait publié des livres d’éducation musicale pour les petits. Très naturellement, nous avons donc pensé à écrire des livres bilingues pour enfants… L’idée nous semblait d’autant plus logique qu’il n’existait aucune autre offre de ce type en Argentine. C’est ainsi que nous avons abouti à la naissance de Maruja Ediciones et des 2 tomes « Historias de Aves y Gatos ». Nous souhaitions à travers ces livres créer une véritable passerelle linguistique entre la France et l’Argentine ; c’est aussi pour ça que nos histoires parlent de chats porteños et d’oiseaux en voyage, d’un toucan d’Iguazu qui part à Paris et d’une hirondelle de Notre-Dame-de-Paris qui arrive par erreur à Puerto Madero!

Quelles difficultés particulières rencontrez-vous dans la traduction d’un texte pour enfants? Comment se passe cet entre-deux, ce va-et-vient?
Tout d’abord, il faut préciser comment nous avons travaillé. Flor a inventé les deux histoires de chats, et de mon côté, j’ai écrit les deux histoires d’oiseaux. Je me suis occupée de traduire les textes de Flor en français, et Flor s’est chargée de relire les traductions que j’avais faites vers l’espagnol. Notre souci permanent était d’aboutir à un texte facile d’appréhension pour des enfants de 5 à 8 ans. Il fallait donc des phrases relativement courtes, mais sans tomber dans le simplisme, et un vocabulaire qui soit à la fois facile à comprendre et qui stimule l’apprentissage des petits. Et puis bien sûr, nous avions en tête le défi du bilinguisme. Nous savons que les jeunes enfants sont parfaitement capables d’apprendre 2 langues en même temps. Mais parfois, ils connaissent des mots dans une langue, mais pas dans l’autre. Avec nos livres, ils passent sans difficulté d’une langue à l’autre et enrichissent leur vocabulaire…. Tout en faisant travailler leur imagination, grâce à des histoires que nous avons souhaitées drôles, touchantes, et espérons-le captivantes !

Comment réagissent les enfants à vos livres?
Sincèrement, nous sommes toujours ravies de voir à quel point les enfants rentrent bien dans les histoires que nous avons inventées. Nous avons fait l’an passé une lecture publique à l’Alliance Française et voir les enfants s’enthousiasmer pour les aventures de Kiki le toucan nous a réellement apporté une grande satisfaction. Le fait que nous ayons intégré des activités ludiques et pédagogiques à la fin de chaque histoire nous semble un vrai plus. Les enfants s’approprient d’autant mieux les livres.

Et les parents?
Précisément parce que nous avons inclus ces activités, les parents jouent un rôle actif dans la lecture et la compréhension des livres. Ils aident leurs enfants à réaliser les activités et jeux, ainsi qu’à répondre aux questions concernant le contenu des histoires. Nos livres deviennent une vraie activité pour toute la famille !

Des projets?
En ce moment, Flor travaille beaucoup à son autre projet d’éducation musicale pour adultes et enfants et de mon côté, j’ai un projet éditorial destiné aux jeunes mamans. Mais nous espérons pouvoir travailler rapidement sur un prochain tome de la collection « Historias de Aves y Gatos », à suivre!

 

Par Victor Montoya.

Contact de Maruja Ediciones: musicandointeractivo@gmail.com.