Revue de Presse: le lien entre la France et l’Amérique Latine et autres publications

"Portrait du père de l'artiste", peint en 1866 par l'artiste peintre et Grand Maître Paul Cézanne.

“Portrait du père de l’artiste”, peint en 1866 par l’artiste peintre et Grand Maître Paul Cézanne.

La recente tournée latino-américaine du Président François Hollande a donné lieu à une série de publications concernant la politique de la France à l’égard du continent. Un émission de RFI, réalisée par Anne Soetemondt et intitulée “Relations France / Amérique latine: continuité ou volonté de se repositionner en Amérique latine?” a été consacrée à la question, avec comme invités Frédéric Baleine du Laurens (diplomate et ambassadeur de France en Argentine de 2006 à 2009) et Vera Chiodi (économiste, maître de conférences à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine et enseignante à Sciences Po). À signaler également, l’article “L’Amérique latine était l’oubliée de la France, elle est désormais sur son radar” de Romain Brunet pour France 24, qui place la relation dans une perspective historique. Et pour terminer, cet article de Jessica Some pour Les yeux du Monde, sur “Où en est la politique française en Amérique Latine”.

 

Le président français François Hollande aux côtés de son homologue péruvien, à son arrivée à Lima, le 23 février 2016. REUTERS/Janine Costa

Le président français François Hollande aux côtés de son homologue péruvien, à son arrivée à Lima, le 23 février 2016. REUTERS/Janine Costa

 

Il y a eu également en France une série de publications concernant l’Amérique Latine, comme le n° 24 de Cinémas d’Amérique Latine “Regards cinématographiques sur les grandes figures latino-américaines”.

Le n° 24 de Cinémas d'Amérique Latine.

Le n° 24 de Cinémas d’Amérique Latine.

 

L’Institut des Hautes Études sur l’Amérique Latine a publié un numéro consacré à l’Amérique Latine, tandis que la Revue Problèmes d’Amérique Latine à publié un numéro spécial sur le rôle de Miami en tant que carrefour des Amériques.

 

Plus spécifiquement sur l’Argentine, il y a eu la publication de “De sueur et de Sang: Mouvements sociaux, résistances populaires et lutte armée dans l’Argentine de Perón (1943-1976)”, ainsi qu’un livre consacré au Général San Martin lors de sa dernière étape à Boulogne-sur-Mer.

 

Couverture du livre "De sueur et de sang" de Guillaume de Garcia.

Couverture du livre “De sueur et de sang” de Guillaume de Garcia.

 

Par Victor Montoya.